LS1 Index du Forum

LS1
Bienvenue dans un nouveau monde, un monde d'hypokhâgneux et de littérature, bienvenue en LS1 ...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Rapport pour l’écrit du concours de l’Agrégation d'Hist-Géo.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LS1 Index du Forum -> Cours -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Valentin Pothier


Hors ligne

Inscrit le: 20 Sep 2012
Messages: 2
Localisation: Brest

MessagePosté le: Lun 17 Déc - 22:58 (2012)    Sujet du message: Rapport pour l’écrit du concours de l’Agrégation d'Hist-Géo. Répondre en citant

Document word: http://www.sendspace.com/file/vqkxws

J'essaye de mettre le reste mais rien ne fonctionne ...


[center][u][b]Rapport pour l’écrit du concours de[/b][/u]   [/center][u][b] [/b][/u][center][u][b]l’Agrégation Interne d’Histoire-Géographie 2012[/b][/u]   [/center] [center][u](commentaire de documents historiques[/u]   [/center] [center][u] en Histoire Contemporaine)[/u]   [/center] [center][u] [/u]   [/center]   [u]Sujet :[/u] "La Grande-Bretagne et l’Afrique (1815-1931)"
 
 
[b]Document n° 1[/b] : [i]La vie et les explorations africaines de David Livingstone[/i], 1876 ----- couverture de livre en couleur
 
[b]Document n° 2[/b] : [i]The Rhodes Colossus[/i], [i]Punch[/i], 10 décembre 1892 ----- gravure de presse en noir et blanc sur le projet de ligne télégraphique et de chemin de fer Le Cap – Le Caire
 
[b]Document n° 3[/b] : L’Afrique au début du XX[sup]e[/sup] siècle ----- carte en noir et blanc
 
[b]Document n° 4[/b] : [i]La politique indigène de l’Angleterre en Afrique occidentale[/i], d’Emile Baillaud, 1912 (citation d’une déclaration de Sir Frederick Lugard concernant la conquête du Nigeria en 1902) ----- discours d’un administrateur colonial
 
[b]Document n° 5[/b] : [i]The dual mandate in British Tropical Africa[/i], de Lord Frederick Lugard, 1922 ----- mémoires d’un administrateur colonial
                       
[b]Document n° 6[/b] : [i]Fachoda[/i], [i]Le Petit Journal[/i], 20 novembre 1898 ----- gravure de presse en couleur sur le conflit franco-britannique au Soudan
 
[b]Document n° 7[/b] : [i]Mes jeunes années[/i], de Winston Churchill, 1930 ----- mémoires d’un futur Premier Ministre sur la dernière phase de la guerre des Boers
 
[b]Document n° 8[/b] : [i]Imperialism : a study[/i], de John Atkinson Hobson, 1902 ----- étude historique sur l’impérialisme colonial sud-africain
 
[b]Document n° 9[/b] : Une mine de diamants à Kimberley, 1914 ----- photographie en noir et blanc
 
Les documents ci-dessus sont consultables sur le site www.education.gouv.fr, rubrique « concours », SIAC 2.
 
 
[u]Remarques préliminaires :[/u]
 
* Le libellé exact de l’épreuve est « Commentaire, analyse scientifique et utilisation pédagogique de documents historiques ». Cette épreuve est spécifique à l’agrégation interne. Ses règles ont été définies par le BO n° 32 du 29 septembre 1988 et complétées par une note de l’Inspection Générale d’Histoire-Géographie de juin 1989, dont l’essentiel a été résumé dans le corrigé du commentaire de 2010 paru dans [i]Historiens et Géographes[/i], n° 412, novembre 2010, p. 311. Après une analyse scientifique des documents proposés (auquel il convient de ne pas consacrer plus de 4 h, puisque celle-ci compte pour 75 % de la note finale), le candidat propose une utilisation pédagogique dans [b][u]une[/u][/b] classe de collège ou de lycée de [b][u]quelques[/u][/b] documents (ou extraits de documents) du dossier. Il lui appartient de justifier ses choix de documents et de présenter une démarche cohérente et réalisable en termes de temps disponible et de niveau des élèves.
 
* D’un point de vue strictement formel, il convient d’insister sur la présentation (il faut bannir les ratures et l’usage abusif du blanco) et la lisibilité des copies (une copie bien écrite, sur le plan de l’orthographe et de la syntaxe mais aussi simplement de la graphie, est un atout indéniable pour le candidat). Le style indirect est mal maîtrisé, les pluriels sont fantaisistes, des mots sont purement et simplement inventés (civilisationnel ou civilisationniste, racialiste, évangélicateur). Certaines copies sont écrites au futur et indiquent les siècles en chiffres arabes et non romains.
 
* Sur le fond, beaucoup de copies profitent du nombre important de documents fournis (9) pour en faire une simple paraphrase, qui dure parfois sur 4 copies doubles, avec souvent d’énormes contresens (en particulier sur les documents 2, 7 et 8)! Il faut rappeler que cette dérive alourdit inutilement les corrections et rapporte systématiquement au candidat une très mauvaise note. Souvent, les références historiographiques font défaut pour étayer l’argumentation. Certaines copies présentent un défaut majeur dans l’organisation des idées (recours à la parataxe) et sacrifient la conclusion. Globalement, les copies manquent cruellement de dates et d’exemples précis. La chronologie de base reste trop souvent approximative (ouverture du canal de Suez, mainmise de la Grande-Bretagne sur l’Egypte, guerre des Boers par exemple).
 
* Enfin, la séquence pédagogique proposée est souvent utopique ou fantaisiste, avec parfois presque tous les documents utilisés en 1 h en 1[sup]ère[/sup], voire en 4[sup]ème[/sup]! A toutes fins utiles, les candidats se reporteront aux remarques contenues dans le rapport de l’année dernière.
 
* Pour les sessions 2010 et 2011, le thème d’Histoire contemporaine au programme de l’agrégation interne d’Histoire-Géographie portait sur "Le monde britannique de 1815 à 1931". A titre exceptionnel, ce thème a été reconduit tel quel pour la session 2012. Le sujet posé ne pouvait donc pas surprendre les candidats, qui n’ignoraient pas les sujets tombés aux différents concours du CAPES et de l’agrégation les années précédentes, en dissertation ou en commentaire de documents.
 
* Il résultait de ces différents sujets que, d’une part, les pronostics ne pouvaient être d’aucun secours pour les candidats, ce thème ayant déjà fait l’objet d’une dissertation et d’un commentaire de documents dans ce concours, et, d’autre part, que le sujet proposé devait envisager un aspect du thème encore peu exploré (même si, évidemment, des éléments se retrouvent de façon récurrente d’un sujet à l’autre).
 
* Même si le libellé semblait proche de celui de l’année dernière ("Les Britanniques et leur empire (1867-1931)"), il ne pouvait échapper aux candidats que le sujet n’était pas "Les Britanniques et leur empire en Afrique" (ce qui n’aurait été qu’un sous aspect de la thématique précédente). Il s’agissait au contraire cette fois-ci d’adopter une vision géopolitique de la colonisation britannique en Afrique, en ne se limitant pas aux territoires (certes déjà vastes) tombés dans l’escarcelle du Royaume-Uni. L’Afrique est à la fois un continent dont le contrôle semble aisé, une réserve apparemment inépuisable de matières premières et le verrou de la route des Indes, via le cap de Bonne-Espérance jusqu’en 1869, puis le canal de Suez.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 17 Déc - 22:58 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LS1 Index du Forum -> Cours -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com